Le 21 décembre 2022, Philips publie les derniers résultats du programme complet de tests et essais effectués sur les appareils de PPC DreamStation de première génération

 

Sur la base des tests et évaluations complémentaires que nous avons conduits au cours des 18 derniers mois - en collaboration avec cinq laboratoires d'essais indépendants et certifiés, ainsi que des experts tiers qualifiés indépendants - nous disposons maintenant d'un ensemble complet de résultats** pour les appareils DreamStation de première génération.

Jan Kimpen

Jan Kimpen, directeur médical Philips, explique ce que les résultats des tests signifient pour les professionnels de santé et leurs patients

(vidéo en anglais - la version française sera disponible prochainement)

Jan Bennik

Jan Bennik, chef de projet technique, donne des précisions sur les résultats des tests

(vidéo en anglais - la version française sera disponible prochainement)

** Philips Respironics a fourni les données et les analyses à la FDA et à d’autres autorités compétentes. La FDA examine toujours les données et les analyses fournies par Philips Respironics et pourrait parvenir à des conclusions différentes. Les prestataires de santé à domicile, les patients et les autres intervenants devraient utiliser la mise à jour complète, y compris les informations sur les limites des tests, pour toute prise de décision éclairée et ne devraient pas se fier uniquement à l’aperçu présenté ici. Les recommandations de Philips Respironics pour les prestataires de santé de santé à domicile et les patients restent inchangées. Philips Respironics poursuit le programme d'actions correctives.

23 novembre 2022 - Informations relatives à la correction des Trilogy 100/200   
Philips Respironics vient de détecter deux problèmes sur les ventilateurs Trilogy 100/200 corrigés, à la suite d’un nombre limité de plaintes provenant des États-Unis et du Japon.

Ces problèmes n'affectent aucun des appareils PPC ou BiPAP qui ont été corrigés.

25 juillet 2022 - Synthèse d’une analyse systématique de la littérature scientifique concernant l’utilisation d’appareils à pression positive et le risque de cancer
Philips Respironics a fait appel à des experts scientifiques externes pour réaliser une analyse documentaire systématique indépendante des études épidémiologiques existantes afin de déterminer si l’utilisation d’appareils à pression positive continue ou à deux niveaux de pression augmentait le risque de cancer chez les patients souffrant d’apnée obstructive du sommeil. 

En s’appuyant sur treize études épidémiologiques identifiées dans le cadre de l’analyse documentaire systématique réalisée, aucune association n’a pu être établie entre l’utilisation d’appareils à pression positive, y compris les appareils Philips Respironics, et le risque de cancer chez les patients souffrant d’apnée obstructive du sommeil. Deux études indépendantes rigoureuses n’ont montré aucune différence statistique en matière de risque de cancer entre les patients souffrant d’apnée obstructive du sommeil qui utilisaient des appareils à pression positive Philips Respironics et ceux qui utilisaient des appareils d’autres marques. Onze autres études épidémiologiques ont fourni peu d’informations supplémentaires sur la question, mais leurs résultats suggèrent qu’il n’y a pas de risque accru de cancer lié à l’utilisation d’appareils à pression positive pour l’apnée obstructive du sommeil.

Le résumé complet de l'analyse systématique de la littérature scientifique est disponible ici.

28 juin 2022 - Philips a publié une mise à jour de son programme de tests et de recherches approfondies, que vous pouvez consulter ici.

Frans van Houten and Roy Jakobs

Frans van Houten, PDG de Philips, et Roy Jakobs, Chief Business Leader Connected Care, s'expriment sur les différents aspects de la notification de sécurité.

Frans van Houten and Roy Jakobs

Jan Bennik, chef de projet technique, aborde le programme d'essai et de recherche

24 mai 2022 - une étude a été publiée en ligne dans l'European Respiratory Journal, qui a conclu que le traitement continu et régulier du SAOS par PPC avec les appareils Philips Respironics, par rapport aux appareils d'autres fabricants, n'était pas associé à un risque accru de cancer après une durée médiane de suivi de 7,2 ans.

L'analyse et la conclusion reposent sur les données d'une vaste étude de cohorte multicentrique portant sur 4 447 patients atteints de SAOS et équipés d'appareils de PPC entre 2007 et 2018, dont 1 648 utilisateurs de PPC Philips Respironics. Philips Respironics n'a pas participé à l'étude ni à l'analyse.

15 décembre 2021 - Une étude canadienne totalement indépendante a été publiée dans l’American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine.
Cette étude n’a pas montré de risque plus élevé chez les patients utilisant un appareil CPAP que chez les patients utilisant un appareil d’un autre fabricant.

You are about to visit a Philips global content page

Continue

You are about to visit the Philips USA website.

Je comprends

You are about to visit a Philips global content page

Continue

You are about to visit the Philips USA website.

Je comprends

Notre site s'affiche mieux sur la dernière version d'Microsoft Edge, Google Chrome ou Firefox.