Produits de puériculture
Produits de puériculture
Philips AVENT - Toddler feeding difficulties

Troubles alimentaires chez le jeune enfant

La sélectivité est un des troubles alimentaires les plus répandus chez les jeunes enfants. Vous serez toutefois soulagé d'apprendre qu'il s'agit d'une étape transitoire du développement de votre enfant.

Philips AVENT - Toddler feeding difficulties

Certains enfants sont plus difficiles que d'autres. Les enfants très difficiles font généralement partie de familles de deux enfants ou plus. Même au sein d'une fratrie dans laquelle les parents élèvent tous les enfants de la même manière, un enfant peut se montrer particulièrement difficile vis-à-vis de la nourriture. Si toutefois les enfants continuent à bien s'alimenter lors de cette étape, elle peut passer inaperçue aux yeux des parents.

Cependant, si votre enfant se montre très méfiant lorsque vous lui proposez de nouveaux aliments, cela peut vite devenir exaspérant. Tâchez simplement de vous souvenir que ce n'est pas de sa faute. La situation peut s'aggraver si :

  • ous contraignez votre enfant à manger plus qu'il n'en a besoin,
  • vous montrez des signes d'agacement aux heures des repas,
  • vous ne le faites pas manger à heures fixes,
  • vous voulez qu'il prenne plus de poids que la normale pour son âge.

Mais, bonne nouvelle, les habitudes alimentaires des enfants en âge préscolaire ont tendance à considérablement s'améliorer lorsqu'ils commencent à manger avec d'autres enfants à la crèche ou à l'école.

Conseils pour les parents craignant que leur enfant ne mange pas suffisamment

Courbes de croissance

Demandez à un professionnel de la santé de mesurer et de peservotre enfant avec des instruments calibrés, et reportez ces mesures sur des courbes de croissance. Cela vous permettra peut-être de constater qu'il grandit normalement et que, même si vous estimez qu'il ne mange pas beaucoup, cela lui suffit.

Journal alimentaire

Notez tous les aliments et boissons consommés par votre enfant et consultez votre pédiatre pour savoir si cela lui suffit ou s'il a besoin d'un complément en vitamines et minéraux pour compenser une éventuelle carence.

Consommation excessive de boissons

Notez le nombre de boissons consommées par votre enfant. Certains enfants préfèrent boire que manger et se rassasient volontiers en boissons. Environ 6 à 8 boissons de 90 à 120 ml suffisent. S'il boit encore au biberon, il consomme peut-être trop de liquides, ce qui lui coupe l'appétit.

Collations

Certains enfants refusent les repas au profit des collations, qui sont souvent trop riches en graisses, sucre et sel. Il est souvent difficile d'inciter un enfant à manger un repas équilibré si on le laisse se rassasier grâce aux collations. Réduisez les collations à 2 par jour et faites en sorte qu'elles soient nutritives. Les fruits ou les petits sandwiches constituent de bonnes collations.

Durée

Faites en sorte que les repas ne dépassent pas 20 à 30 minutes et prévoyez toujours au moins un plat ou aliment que votre enfant aime.

Comportement à adopter avec les enfants très difficiles

Une approche alimentaire cohérente est essentielle et toutes les personnes chargées de l'éducation de l'enfant, y compris les membres de la famille et les professionnels auxquels il est confié, doivent coopérer pour appliquer toutes les mesures proposées. Vous ne devez jamais menacer votre enfant ou le forcer à manger certains aliments. S'il refuse un aliment, vous devez le mettre de côté sans faire de commentaire, mais ne le remplacez pas par autre chose avant le goûter ou le repas suivant.

Méthodes simples pour les parents

  • Servez des repas et goûters suffisamment espacés.
  • Commencez par proposer à votre enfant des aliments qu'il aime.
  • Fixez une durée maximale pour les repas, par exemple 30 minutes.
  • Félicitez votre enfant, même s'il mange peu.
  • Mettez de côté les aliments refusés sans faire de commentaire à la fin du repas.
  • Ne parlez pas des habitudes alimentaires de votre enfant et de nourriture avec d'autres personnes devant votre enfant.
  • N'amadouez pas ou ne forcez pas votre enfant pour qu'il mange.
  • Restez calme.

Persistance de la sélectivité alimentaire

Un petit nombre d'enfants ne sort jamais de cette période de sélectivité alimentaire et reste difficile toute l'enfance. Mais si votre enfant mange ce qu'il aime en quantité suffisante pour répondre à ses besoins énergétiques et qu'il prend des compléments en vitamines et minéraux pour éviter les carences, son développement se poursuivra normalement.

Produits associés

Conseils associés

Les différentes étapes de la diversification alimentaire

Les différentes étapes de la diversification alimentaire

Diversification alimentaire de votre bébé

Diversification alimentaire de votre bébé

Conseils pour les repas des tout-petits

Conseils pour les repas des tout-petits

Conseils pour les repas des tout-petits

Conseils pour les repas des tout-petits